En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

La Quincaillerie du Centre à Mortagne-au-Perche

La Quincaillerie du Centre vous
accueille à Mortagne-au-Perche



La quincaille, il connaît.

Il avoue même être né dedans ! Benoît Crouillé sait de quoi il parle : ses parents ont tenu durant quinze ans la Quincaillerie du Centre, place Notre-Dame à Mortagne-au-Perche.
Depuis le 2 janvier, il est officiellement le patron. «Mes parents ont décidé de prendre leur retraite, explique le jeune homme. J'ai fait mon apprentissage chez eux durant deux ans puis j'ai travaillé dix ans dans un commerce similaire à La Ferté-Bernard. Aujourd'hui, je prends le relais».

Depuis 130 ans
Un projet mûrement réfléchi qui fait la joie de ses parents. «Nous sommes évidemment heureux qu'il reprenne le magasin, avoue son père Jean-Claude. Mais surtout nous sommes contents que la quincaillerie demeure. Elle devait continuer à exister.» Il faut dire que cela fera 130 ans en octobre que le magasin a pignon sur rue ! Un anniversaire que les nouveaux propriétaires ne manqueront pas de souffler. «L'ouverture du magasin par Albert Danjou date du 1er octobre, ajoute Benoît Crouillé. Au fil des années, il s'est considérablement développé pour atteindre une vingtaine de salariés dans les années 1970.»

Sur trois niveaux
L'aventure débute à la fin du 19e siècle, au centre de la capitale du Perche qui s'appelait encore Mortagne-sur-Huisne. La famille Danjou aura à cœur de développer l'enseigne. Après la Seconde Guerre mondiale, la surface du magasin s'étend considérablement jusqu'à couvrir trois niveaux en 1971 avec 820 m² de surface de vente. De nouveaux rayons sont installés : électricité, bois, peinture, droguerie, vaisselle.

Développer l'électroménager
Aujourd'hui, plus question d'étage mais l'intérieur du commerce offre de belles opportunités pour Benoît Crouillé et sa compagne Sophie Tonnelier qui envisagent de développer l'électroménager. «Ce n'est pas un service proposé en centre-ville. J'aimerai aussi redynamiser le rayon chauffage bois ainsi que la vidéosurveillance, l'alarme et la motorisation de portail.» Le magasin conserve ses 10 000 références produits, de quoi satisfaire la clientèle. «Nous voulons garder l'esprit de la quincaillerie et montrer que le commerce de proximité n'est pas plus cher, contrairement aux idées reçues.» L'autre souhait du jeune couple est de participer au dynamisme de la ville le dimanche matin, «car il y a un réel potentiel».

Plan

La Quincaillerie du Centre vous accueille place Notre-Dame à Mortagne-au-Perche, dans l'Orne (61). Du mardi au dimanche matin, nous sommes à votre écoute pour vous conseiller sur les poêles, les électroménagers, les jouets en bois.



Services +

- Clé Minutes
- Livraison de gaz
- Affutage
- Remplacement vitre de poêle
- Verre - miroir livraison tous les mardis

Notre Histoire

La quincaille, il connaît.

Il avoue même être né dedans ! Benoît Crouillé sait de quoi il parle : ses parents ont tenu durant quinze ans la Quincaillerie du Centre, place Notre-Dame à Mortagne-au-Perche.
Depuis le 2 janvier, il est officiellement le patron. «Mes parents ont décidé de prendre leur retraite, explique le jeune homme. J’ai fait mon apprentissage chez eux durant deux ans puis j’ai travaillé dix ans dans un commerce similaire à La Ferté-Bernard. Aujourd’hui, je prends le relais».

Depuis 130 ans
Un projet mûrement réfléchi qui fait la joie de ses parents. «Nous sommes évidemment heureux qu’il reprenne le magasin, avoue son père Jean-Claude. Mais surtout nous sommes contents que la quincaillerie demeure. Elle devait continuer à exister.» Il faut dire que cela fera 130 ans en octobre que le magasin a pignon sur rue ! Un anniversaire que les nouveaux propriétaires ne manqueront pas de souffler. «L’ouverture du magasin par Albert Danjou date du 1er octobre, ajoute Benoît Crouillé. Au fil des années, il s’est considérablement développé pour atteindre une vingtaine de salariés dans les années 1970.»

Sur trois niveaux
L’aventure débute à la fin du 19e siècle, au centre de la capitale du Perche qui s’appelait encore Mortagne-sur-Huisne. La famille Danjou aura à cœur de développer l’enseigne. Après la Seconde Guerre mondiale, la surface du magasin s’étend considérablement jusqu’à couvrir trois niveaux en 1971 avec 820 m² de surface de vente. De nouveaux rayons sont installés : électricité, bois, peinture, droguerie, vaisselle.

Développer l’électroménager
Aujourd’hui, plus question d’étage mais l’intérieur du commerce offre de belles opportunités pour Benoît Crouillé et sa compagne Sophie Tonnelier qui envisagent de développer l’électroménager. «Ce n’est pas un service proposé en centre-ville. J’aimerai aussi redynamiser le rayon chauffage bois ainsi que la vidéosurveillance, l’alarme et la motorisation de portail.» Le magasin conserve ses 10 000 références produits, de quoi satisfaire la clientèle. «Nous voulons garder l’esprit de la quincaillerie et montrer que le commerce de proximité n’est pas plus cher, contrairement aux idées reçues.» L’autre souhait du jeune couple est de participer au dynamisme de la ville le dimanche matin, «car il y a un réel potentiel». Copie de La Quincaillerie du Centre à Mortagne-au-Perche.jpg

Notre petit plus

  • Plus de 130 ans
  • à vous conseiller